They/Them par Tantus : petit, vaillant, mais surtout étincelant ✨

Depuis presque 2 ans, j’ai toujours suivi de près l’actualité de Tantus, cette petite entreprise familiale réputée pour ses produits artisanaux en silicone. Alors, quand le They/Them a commencé à faire du bruit il y a un peu plus de 6 mois, j’ai secrètement rêvé de le voir un jour fièrement dressé dans mes étagères.

 

Le They/Them, victime de son succès ? 🤔

Curieusement, je n’ai pas vraiment entendu à nouveau parler du They/Them après son annonce. Il faut croire qu’il a désintéressé les blogueur·ses : il y a eu des reviews, mais je les ai trouvées bien peu nombreuses en comparaison à d’autres dildos de Tantus, qui ont quasiment toujours eu un succès monstre.

Selon moi, c’est sans doute lié à la controverse quant au nom du produit, mais aussi au fait que la formule du dildo ait été modifiée en cours de route. Quoi qu’il en soit, le They/Them s’est malgré tout frayé un chemin jusqu’à moi (non sans efforts, merci FedEx) et spoiler : j’en suis très heureuse.

Suite aux premiers retours clients, Tantus a décidé d’utiliser un silicone (très) légèrement plus rigide pour le They/Them.

 

Pourquoi « They/Them » ? 🤓

They, en anglais, c’est la troisième personne du pluriel, correspondant à « ils » ou « elles » chez nous. Dans la langue de Shakespeare, they ne désigne ni un homme ni une femme en particulier. Certaines personnes ne se reconnaissant pas dans cette binarité-là utilisent donc les pronoms They et Them pour se désigner. En français, on utilise parfois iel, mélange de « il » et de « elle » comme équivalent.

 

Tantus a très certainement choisi de nommer son produit ainsi en guise de soutien symbolique à cette communauté-là, sans pour autant étiqueter le dildo comme conçu spécifiquement pour les personnes neutres. On aime ou on n’aime pas. D’ailleurs, SheVibe n’a pas hésité à renommer dans sa boutique le They/Them en « Chubby Alex », « Chubby Toni » et « Chubby Darby ».

 

Mignon jusqu’au trognon 🍎

Après ces quelques paragraphes de blabla, passons au plat de résistance : le dildo ! Le mien est rose avec de minuscules paillettes à l’intérieur qui le font briller de mille feux (passion paillettes), mais il existe également en argenté et en bleu.

Vu que les dildos de Tantus sont faits à la main, les bases sont toujours uniques, avec des spirales et quelques bulles.

 

Concernant son style, le They/Them est semi réaliste, c’est-à-dire qu’on y constate un gland, un frein et quelques bosses sur le corps du sextoy, purement esthétiques toutefois puisqu’elles sont bien trop discrètes pour être ressenties pendant la masturbation.

La particularité du They/Them, c’est qu’il est moyennement large (4.3 cm de diamètre maximum) et très court en terme de longueur (11.5 cm seulement). Contrairement au Uncut #1 qui était plutôt long et fin, le They/Them procure une sensation de remplissage sans pour autant taper dans le cervix, une zone généralement très sensible, située au fond du vagin (c’est le col de l’utérus).

 

Silicone SuperSoft™, made in Tantus 🇺🇸

Tantus fabrique la plupart de ses produits avec son silicone signature, mais d’autres sont en SuperSoft (environ 10A selon mon duromètre) ou en O2 (double densité). Le They/Them est en SuperSoft, tout comme le Steam Hunk, sur lequel j’ai déjà écrit. Comme son nom ne l’indique absolument pas, le silicone SuperSoft de Tantus n’est pas si mou que ça (il ne faut pas s’attendre à une souplesse type Bad Dragon), mais il n’est pas non plus extra rigide.

 

En fait, il l’est suffisamment pour tenir correctement dans un harnais ou dans la main sans partir dans tous les sens. Et vu sa longueur, c’est pas plus mal pour qu’il puisse rentrer facilement là où je pense. On reste quand même très loin de la rigidité d’un gode en métal ou en verre.

 

Utilisation avec un harnais & en solo 😌

Le They/Them a clairement été conçu pour des allers-retours rapides qui tapent là où ça fait du bien. Et même s’il remplit très bien (jeu de mot, honhonhon) ce rôle, c’est toujours agréable d’y aller doucement aussi. Le They/Them étant très lisse, ça rentre comme dans du beurre de toute manière, même si c’est moyen élégant dit comme ça.

Je pensais que que la longueur du dildo serait pénalisante lorsque couplé avec un harnais, mais au final : R.À.S, c’est vraiment la fête du slip.

Un bien joli modèle anonyme.

 

En solo, même histoire : tout va bien, même si une bonne poigne est nécessaire pour qu’il reste à l’intérieur, la moindre contraction cherchant à l’éjecter. Je me demande si ça ne serait pas handicapant pour quelqu’un qui aurait des difficultés motrices. Rendre la base du sextoy plus fine, de la même manière qu’un plug, aurait sans doute permis de palier à ça.

 

Teub de poche ✈️

La petite taille du They/Them le rend idéal pour voyager, parce qu’on ne va pas se mentir : lorsque je me rends chez quelqu’un avec qui ça va potentiellement niquer, je prends rarement des trucs calibrés sur un cheval dans mon sac. Et le They/Them est un très bon compromis pour ça. Y a moins de chance que le vigile de la Fnac le trouve en fouillant mes affaires, déjà.

 

Pour résumer… 🍆

Je n’attendais rien de spécial de la part du They/Them, juste un peu de mignonnerie ni plus ni moins. Pourtant, c’est désormais un de mes dildos favoris du moment, que ce soit sur place ou à emporter.

Aussi, je trouve son prix plutôt correct pour un produit artisanal : 45$, soit environ 40€, même s’il est parfois soldé à 30 chez certains revendeurs. Malheureusement, je ne connais aucune boutique française ni même européenne ayant le They/Them en stock, donc il faudra payer les frais de port plein pot (comme d’hab hein !).

 

 

+

· Silicone de qualité plutôt souple (5-10A)
· Large et court (stimulation entrée du vagin et point G principalement)
· Simple à transporter et laver
· Fabuleusement pailleté

· Pas d’option ventouse

 

 

Voir le They/Them sur Tantus

 

Cet article a été réalisé en partenariat avec Tantus. Toutefois, comme d’habitude, tout ce que l’on peut y lire est mon avis personnel et seulement le mien.

Les liens vers Tantus sont affiliés, c’est-à-dire qu’à chaque achat effectué sur leur site via mon blog, une commission m’est reversée. C’est une manière parmi d’autres de me soutenir si tu apprécies mon travail.

 

 

Leave a Reply