Sexer avec un partenaire inexpérimenté : confiance, bienveillance et blagues douteuses 👶

Bon nombre de contenus d’éducation sexuelle sur internet sont dédiés à la première fois ™. Tous ne sont pas nécessairement de bon conseil, quoi qu’il en soit certains le sont et c’est très bien d’en parler. Mais je me suis aussi posé la question suivante : existe-t-il des articles, des conseils, des guides pratiques à destination de personnes déjà expérimentées, mais qui auraient affaire à un ou une partenaire qui ne l’est pas, ou peu ? Eh bien pas vraiment. Je me suis récemment retrouvée confrontée à la situation et malgré mes bonnes intentions, je n’avais peut être pas toutes les clés en main pour tout bien gérer. Dans cet article, je n’ai en aucun cas la prétention d’avoir LA réponse ultime à cette problématique, mais j’espère pouvoir mener à quelques pistes de réflexion pour que tout se passe bien, ou du moins le mieux possible.

Préambule 🤓

Loin de moi l’idée de te parler d’épilation ou de lingerie dans ce paragraphe. Ni de bougies et autres playlists sensuelles. Il s’agit seulement de prévoir mouchoirs, protection contre les MST et contraception si nécessaire, et peut être même du lubrifiant pour faire glisser la situation sereinement.

 

 

Seulement voilà : parfois on ne peut pas anticiper. Je pose là un nouveau scénario : tu passes une chouette soirée et ramène quelqu’un chez toi. Cette personne ne t’a rien dit, mais il semblerait qu’elle ne sache pas trop quoi faire de ses mains ni du reste sur le moment. Et même avec tes quelques expériences, tu peux rapidement te retrouver au dépourvu facilement face à l’imprévu. Pas de panique, je pense qu’il suffit simplement de se poser les bonnes questions et d’être attentif·ve.

 

Le consentement 🙅‍♀️

Il ne s’applique pas qu’aux personnes peu expérimentées dans ce vaste terrain de jeu qu’est la sexualité, mais il faut selon moi redoubler de vigilance dans ces cas-là. Par timidité ou peu importe la raison, ton ou ta partenaire ne songera pas toujours à te dire d’arrêter si quelque chose lui déplaît. Le but est alors de lui rappeler qu’il ou elle peut te faire confiance et de vérifier régulièrement si vous êtes toujours sur un terrain d’entente.

 

« Ça va si je mets ma main là ? Et là ? Tu aimes ? Tu veux essayer autre chose ? Tu as déjà essayé ça ? Ça te fait envie ? Tu n’es obligé·e de rien, tu sais. »

Deux partenaires en cuillère donc l'un masturbe l'autre.
Illustration de Marie Boiseau.
Non c’est non

Pour les moins bavard·es, cela peut paraître un peu trop. Et pourtant ! Régulièrement s’assurer du consentement de son ou sa partenaire permet de mieux se rendre compte du moindre problème et de lever certains doutes : il ou elle ne répond plus ? On arrête. Il ou elle [ne sait pas] ? Niet. Il ou elle semble se forcer pour faire plaisir ? No way. Il ou elle n’est pas en pleine possession de ses moyens (alcool, drogues) ? Stop. Le sexe doit être un jeu où les partenaires doivent être constamment d’accord sur les règles qu’ils et/ou elles ont fixé ensemble, autrement le jeu n’a aucun sens et peut devenir dangereux. Certains parleront de zone grise du consentement, mais honnêtement il n’en est rien : un oui sinon rien.

Mon corps est peut être bavard, mais ce n’est pas lui qu’il faut écouter

Certaines réactions physiologiques sont connues pour signifier l’excitation sexuelle : sécrétions, halètements, durcissement du pénis, du clitoris ou des mamelons, mais puisqu’on ne le rappellera probablement jamais assez : le sexe est aussi mental et une érection ou une lubrification naturelle peut être due à plein d’autres événements qui n’ont rien à voir avec le désir. Ainsi, n’attendez pas d’une vulve ou d’un pénis qu’ils vous donnent le feu vert : c’est aux personnes concernées de le faire, si elles le souhaitent.

Checklist

Lorsque l’on sexe pour la première fois, que l’on a vécu un trauma ou si on est juste peu confiant/expérimenté, parler peut permettre de dédramatiser la situation et d’établir un constat régulier sur ce qu’il se passe, constat qui peut être important pour la personne avec qui tu partages ton intimité : elle ne connait non seulement pas ton corps mais peut être pas le sien non plus.

 

Découvrir par le jeu 🎲

Là encore, il n’est pas nécessaire de sortir le grand jeu (tu l’as ?) : on ne parle pas forcément de dés coquins et autres jeux de cartes ou de plateau pour parties de jambes en l’air, qui demandent une certaine confiance en soi et en l’autre, mais plutôt de curiosité et de tendresse.

Illustration par Maya Kern.
Un bonbon ou des tours

Pour ma part, je trouve que Action ou Vérité, dont les règles sont très simples et connues de tous, permettent de détendre l’atmosphère par le jeu de manière efficace. De plus, on peut simplement se contenter de poser des questions (#TeamVérité) sans se toucher si on ne le sent pas, histoire de bien prendre son temps pour mieux se connaître au moment de passer à table.

Un peu, beaucoup, passionnément, …

Je suis également une adepte des Yes / No / Maybe Lists. Kessekecé ? Il s’agit tout simplement d’une liste où les personnes vont inscrire ce qu’elles aiment et souhaitent pratiquer (Yes), ce qui ne les dérange pas de pratiquer même si elles ne sont pas plus enjouées que cela (Maybe), et enfin ce qui ne sera pas pratiqué, non négociable (No). Évidemment, cela demande une certaine réflexion qui nécessite un peu de temps. Cela permet d’entamer la discussion sans forcément affronter son partenaire yeux dans les yeux (ce n’est pas toujours évident).

Kiné en herbe

Les massages, en plus d’être généralement très agréables, permettent de découvrir le corps de l’autre si l’on est le masseur ou la masseuse, mais aussi de découvrir au niveau de quelles zones on est le plus sensible, en tant que massé·e. Utiliser des huiles, des bougies ou de la musique n’est pas indispensable mais cela peut contribuer à détendre l’atmosphère et à faire monter le désir !

C’est Toto qui va aux toilettes…

Le rire a été mon meilleur mécanisme de défense lorsque je n’étais pas forcément à l’aise. Cela peut paraître complètement idiot, mais se raconter des blagues pendant (ou avant/après) le sexe, c’est retirer un peu de formalité à la situation tout en y intégrant autre chose : du fun ! Bruits bizarres, crampes, vêtements coincés : autant en rire. Peut être que je te partagerai quelques anecdotes personnelles sur le sujet un jour.

 

Rester patient·e tu devras, sinon passer ton chemin tu devras 📜

Avoir une relation sexuelle avec quelqu’un de peu expérimenté, c’est aussi savoir mettre ses problèmes d’ego de côté : accepte de ne pas prendre ton pied tout de suite. Laisse à ton partenaire le temps.

Peut être qu’après tout ce cheminement dans ta tête, tu as toujours envie de cette relation mais la patience ça n’est pas ton fort : abandonne. Dans cette situation, le confort (et le consentement) du partenaire est plus important que ta petite personne. Tu as le droit de te rendre compte que tu préfères les gens plus expérimentés, mais par pitié ne force pas la main à ton partenaire sous prétexte qu’il ou elle est trop lent pour toi. Il y a plein d’autres poissons dans l’océan.

 

Pense à ta propre expérience 🤔

Et toi, tes premières fois c’était comment ? Repense-y. Qu’est-ce qui aurait pu être amélioré, qui aurait pu davantage te mettre en confiance ? Les erreurs faites hier peuvent servir à quelqu’un aujourd’hui, alors autant les utiliser.

Flashback

Pour ma part, j’aurais aimé davantage être écoutée, par exemple. Au moindre doute, pose des questions. Pas de « de toute façon, il faudra bien que tu y passes », ça n’est pas à toi de décider.

Passe la capote, c’est moi qui pilote

Assurer la contraception est une chose, mais comment ça s’enfile, ces bêtises ? C’était plus simple sur les schémas du cours d’éducation sexuelle en 4ème. Ne laisse pas ton partenaire complètement seul, demande s’il a besoin d’aide pour placer son préservatif, son diaphragme, sa digue dentaire.

Illustration tirée d’une planche de BD par Cy.

Et si malgré toutes les précautions prises ça se passe mal ? 😕

On n’est jamais à l’abri d’une mauvaise expérience. Cependant, je pense que si tu as suivi tous les conseils ci-dessus, les chances que tout se passe bien auront drastiquement augmenté. Ça n’a peut être pas été à hauteur de tes espérances, mais dis-toi que vous aurez de quoi rire pour la prochaine fois.

 

2 Comments

  1. bettercallnini

    11 juin 2018 at 1 h 22 min

    C’est vrai on y pense pas assez merci!

  2. Chloé

    5 juin 2018 at 12 h 54 min

    Ça semble couler de source au final mais ça fait vraiment du bien à lire 🙂 Je pense que ton article en aidera plus d’un !

Leave a Reply