Lubrifiants, nettoyants sextoys : les articles de vente additionnelle sont-ils réellement pertinents ? 💦

Il y a quelques jours, j’ai reçu un colis d’Espace Libido (oui, encore). À la différence des précédents, je n’ai pas été informée ni de son expédition ni de son contenu. Intriguée, j’ai commencé à charcuter le carton. C’était un peu comme Noël en avance ! À l’intérieur se trouvaient trois flacons : deux lubrifiants et un nettoyant sextoys. J’ai alors eu l’idée de rédiger un article sur la vente additionnelle ! Ces produits que l’on nous suggère d’ajouter à notre panier sont-ils réellement pertinents ou bien est-ce seulement une manière de gonfler le chiffre sur la facture ?

La vente additionnelle, ça me connaît, je suis vendeuse de sextoys. J’organise des soirées à domicile (à Toulouse, si jamais ça t’intéresse 👀). Lorsque mes client·es ont terminé leurs achats, je leur demande systématiquement si ils ou elles ont du lubrifiant à base d’eau à la maison. Moins systématiquement (tout dépend dudit sextoy), je réitère la question avec un cleaner. Est-ce que je fais ça pour arrondir les fins de mois, ou bien car je me soucie du bien-être de mes client·es ?

Source : 5 tips for Enjoyable Anal Sex, Godemiche

 

Je ne vais pas te mentir, j’ai besoin de faire mes courses et de payer mon loyer, comme tout le monde. Mais j’ai aussi envie que mes client·es me donnent de bons retours et que leur vie sexuelle soit la plus agréable possible ! Car il s’agit d’un métier que j’exerce par passion, avec des valeurs et des opinions très tranchées sur le sujet. Ainsi, si je suggère l’utilisation d’un lubrifiant, c’est principalement pour éviter une utilisation à sec et donc dangereuse (ouch), avec un produit inadapté ou simplement briser quelques idées reçues (« c’est pour les personnes âgées », « c’est pas sexy », etc).

Le lubrifiant n’est pas seulement là en cas de problème, il est aussi synonyme de confort supplémentaire. Un peu comme des M&M’s dans un Mc Flurry (ouais, les métaphores c’est pas encore ça). C’est pourquoi il en existe tant de sortes : classique, anal, à effet chaud, à effet froid, comestible, huiles de massages, etc.

Source : LUBE SCIENCE, Erika Lynae

 

N’est pas lubrifiant qui veut 🤔

C’est quelqu’un qui n’était pas très copine avec le lubrifiant il y a encore quelques jours qui te dit tout ça. J’ai toujours acheté mon lubrifiant en supermarché : c’est ce qui me semblait le plus viable en terme de rapport qualité / prix, pas de délai de livraison, aussi. Je m’en servais uniquement lorsque je devais utiliser un jouet pénétrant ou que ma lubrification naturelle ne me permettait pas d’avoir un rapport agréable (et encore).

Le problème des lubrifiants de supermarché, c’est que leur composition est bien souvent douteuse (coucou Durex). Si elle ne va pas venir systématiquement provoquer des irritations ou des infections urinaires, cela va tout de même se ressentir au niveau du confort.

Il y avait cet effet gel qui ne me plaisait pas. Il y avait cette texture pâteuse et glacée qui me donnait l’impression d’être une patiente prête à subir une échographie. Et c’est sans parler du goût ! Le sexe oral lubrifié était devenu ma hantise. J’avais eu l’occasion de tester quelques lubrifiants très satisfaisants mais hors de prix pour mon porte monnaie (merci les échantillons gratuits).

C’est pourquoi lorsque j’ai reçu les flacons d’Espace Libido, j’ai un peu fait la moue. Je peinais déjà à épuiser mon lubrifiant personnel, alors que faire de ceux-là ?

Merci Natasha 😊

 

Puis, lors d’une de mes séances de jeu, j’ai manifestement besoin de lubrifiant. Mon partenaire s’éclipse quelques secondes et rentre à nouveau dans la pièce, tout fier, un flacon à la main. C’est l’un de ceux que j’ai reçu. Je jette un oeil au tube, foncé. Je lève un sourcil interrogateur : « c’est le lubrifiant anal, celui-là. C’est le blanc qu’il faut prendre ». Oups. Il fait demi-tour, penaud, puis revient finalement avec le bon lube.

Quelle ne fut pas ma surprise quand au contact de mes muqueuses, le lubrifiant Unisx (c’est pas une faute de frappe, hein, c’est son petit nom) s’est très vite adapté à la température de mon corps, à tel point que j’aurais pu le confondre avec ma propre lubrification naturelle (cyprine, pour les intimes). La texture est très liquide, mais comme il est à base d’eau il se dissout à l’eau, donc pas de problème à en faire couler partout. Puis, le plus important : il ne coûte pas le quadruple d’un lubrifiant de supermarché (3,90€ les 30mL, 6,90€ les 100mL).

Ça coule !

 

Je ne suis pas en train de dire que la gamme Unisx ou n’importe quel lubrifiant prestigieux sera forcément celui qui rendra tes nuits inoubliables. Seulement, je me dis que ça vaut le coup d’essayer et de comparer avec ton lubrifiant habituel de supermarché.

 

Et le lubrifiant anal ? 🍑

La question est légitime : pourquoi choisir un lubrifiant anal pour un rapport anal, si ce n’est que le mot « anal » est écrit sur la boîte et que son prix est légèrement plus élevé ?

Bien sûr, la police du lubrifiant n’arrivera pas chez toi pour te retirer le tube des mains si tu t’apprêtes à avoir un rapport anal avec un lubrifiant classique, ou inversement. C’est plus une question de confort qu’autre chose.

Un lubrifiant anal, de manière générale, sera bien plus épais en terme de texture et durera plus longtemps. La zone anale n’étant pas lubrifiée naturellement, c’est primordial qu’elle le soit pendant toute la durée d’un rapport.

 

Faut qu’ça brille : les nettoyants sextoys ✨

Je parle beaucoup de lubrifiant, mais qu’en est-il du nettoyant ? Ne peut-on pas bêtement nettoyer ses sextoys à l’eau et au savon ? C’est bien pour cela que je ne le propose pas toujours : il n’est pas indispensable dans tous les cas selon moi.

Un nettoyant à sextoys ne fait pas que nettoyer : il entretient également le silicone. Même s’il s’agit d’un excellent matériau, le temps se montre rarement clément sur les objets (ou même les êtres humains). Tout comme une paire de chaussures, la différence se fait lorsqu’il s’agit de les cirer ou non.

On peut également tout à fait se concocter un nettoyant maison. L’acheter tout prêt garantit cependant sa compatibilité avec les jouets, il a été conçu pour cela.

Toutefois, je t’avoue ne pas utiliser de nettoyant systématiquement. La plupart de mes sextoys, je les lave à l’eau et au savon. Je trouve judicieux d’en utiliser lorsqu’un sextoy n’est pas étanche. Vaporiser alors la solution dessus permet de ne pas le noyer sous le robinet par mégarde.

 

Quid de la vente additionnelle ? 😎

Bien sûr qu’un ou une vendeuse va tenter de faire de la vente additionnelle. Parce que c’est dans son protocole. Ils ne feraient pas bien leur travail si ils ne le proposaient pas.

Ce n’est pas seulement pour se faire de l’argent de poche (bien utile pour manger, cela dit), mais aussi car on sait que bien souvent les gens font confiance à leur lubrification naturelle et uniquement ça, moi la première. Le lubrifiant ce n’est pas que lorsqu’il y a un problème. C’est aussi un confort supplémentaire. Encore faut-il en trouver un que l’on apprécie.

 

Regarder la gamme Unisx sur Espace Libido

Cet article a été réalisé en partenariat avec Espace Libido. Toutefois, comme d’habitude, tout ce que l’on peut y lire est mon avis personnel et seulement le mien.

Les liens vers le site EspaceLibido.com sont affiliés, c’est-à-dire qu’à chaque achat effectué sur leur site via mon blog, une commission m’est reversée. C’est une manière de me soutenir si tu apprécies mon travail.

Leave a Reply