Quels matériaux pour tes sextoys et pour ton corps ?

 

Des sextoys, oui mais en quoi ?

Selon tes préférences, tes habitudes, ton expérience, l’utilisation que tu souhaites en faire, ton budget aussi, tu ne vas pas te tourner vers n’importe quel objet.
Étant donné que les sextoys vont, qu’il s’agisse d’un jouet destiné à la pénétration ou non, entrer en contact avec tes muqueuses ou tout simplement tes parties sensibles, il serait intéressant de savoir ce qui est toxique ou non pour toi, parce qu’on va pas se le cacher, l’industrie du sextoy reste très peu contrôlée en Europe, et même à l’échelle mondiale et ça serait bête de se retrouver avec une mycose dès la première utilisation.

Pour le mauvais exemple, on parle des sextoys en Jelly (ou gélatine), latex ou encore en PVC : ce sont certes des matériaux très abordables en terme de coût, mais qui restent très poreux (poreux globalement ça veut dire qu’il y a des trous dedans qui peuvent contenir des bactéries, microbes, donc on ne partage sous aucun prétexte, même après lavage) et ne durent pas dans le temps. Ce sont des matériaux selon moi obsolètes même s’ils restent encore très utilisés, pour les sextoys pas chers justement. On ne peut pas les stériliser ni les désinfecter complètement.

Et si ça n’était que ça !

Ce genre d’objets contiennent pour la plupart des phtalates (pas que), et je suis pas chimiste mais grossièrement il s’agit d’une substance ayant des propriétés très toxiques pouvant altérer la fertilité, c’est cancérigène, ça peut infecter. Bref, on aime pas trop et on veut éviter que ça entre en contact avec nos parties génitales.
Je déconseille fortement les objets composés de ces matériaux-là, surtout pour une pénétration, qu’elle soit anale ou vaginale, parce que les infections se fichent pas mal de quel trou il s’agit.
Il faut d’ailleurs savoir qu’il y a des loveshops qui refusent de vendre ce type d’objets, par principe, pour la santé de leurs clients et de leurs clientes (espace plaisir, passage du désir, …). Donc, si c’est possible bien sûr, je conseille de miser sur autre chose dès le départ. Ça sera un investissement sur le long terme certes plus coûteux, mais ça sera également «body safe », c’est à dire qu’à moins d’en faire une mauvaise utilisation, par exemple avec une mauvaise hygiène, on ne risque pas d’attraper la chaude pisse avec, a priori.

Dans tous les cas, il faut lire la notice avant utilisation d’un nouveau jouet.

Plastique ABS

C’est du plastique tout con, en soi, un plastique dur. ABS, tout simplement parce que c’est plus secure que du plastique lambda. C’est un matériau rigide, hypoallergénique, il ne contient pas de phtalates, et globalement moins cher que d’autres matériaux qui sont plus à effet peau, comme le silicone par exemple. Contrairement à la jelly, qui se décompose, littéralement, ça dure dans le temps.

Pour le nettoyer : du savon et de l’eau suffisent, ou un nettoyant spécial sextoys, qu’on trouve dans les boutiques spécialisées. Pour le désinfecter, un peu comme une cup à la fin du cycle, il ne faut surtout pas le faire bouillir, parce que spoiler, le plastique : ça fond. Pas de lave vaisselle non plus, du coup. En revanche, passer un coup d’alcool d’isopropyl, un solvant notamment connu pour dissoudre les huiles, ne devrait pas l’abîmer. On peut utiliser n’importe quel type de lubrifiant avec, mais on bannit les lubrifiants à base d’huile si jamais on utilise un préservatif : ça le déchirerait.

stimulateur clitoridien sans contact
Le Satisfyer Pro Deluxe

Silicone

Largement utilisé dans le marché du sextoy, il est sain pour le corps, à condition bien sûr qu’il s’agisse d’un produit qui en soit composé à 100 %. Pour être sûr que ce soit vraiment le cas, il vaut mieux se tourner vers des marques reconnues pour leur authenticité à ce niveau là (Fun Factory, LELO, We-Vibe, et plein d’autres !). Le silicone est un matériau non-poreux, hypoallergénique, il est mou et souple, très agréable au toucher contrairement à encore une fois, de la jelly, qui reste un peu gras sur les mains. Le silicone dure dans le temps, à moins qu’il ne soit coupé, par exemple s’il entre en contact avec un couteau, mais si c’est le cas, je veux pas savoir comment c’est arrivé.

Pour le nettoyer : savon et eau, nettoyant spécial sextoy. On peut le stériliser en le faisant bouillir, en utilisant de l’alcool d’isopropyl ou une solution composée à 10 % de javel. Quant au type de lubrifiant pouvant être utilisé avec, on se tournera davantage vers un lubrifiant à base d’eau ou d’huile, une base silicone pourrait le rendre poreux, et ça serait très bête étant donné la qualité et le prix des sextoys en silicone (#TeamSilicone)! Si le jouet est partagé ou passé de l’orifice anal au vaginal, placer un préservatif dessus pourrait éviter bien des désastres.

sextoy en silicone
Le Tiger, par Fun Factory

Verre

On parle souvent de verre borosilicate (ou pyrex, comme cette marque de plats et ustensiles de cuisine) dans la composition des sextoys. Il est beau, tout lisse, rigide, non-poreux, hypoallergénique. Il retient assez bien les températures, ce qui peut être intéressant pour des effets de chaud-froid ! En plus d’avoir un aspect esthétique non négligeable, les sextoys en verre ne sont pas forcément très chers. Bien sûr s’il tombe par terre, c’est cassé, c’est bien là le désavantage. D’ailleurs au moindre éclat, même s’il est encore en un morceau, je déconseille fortement l’utilisation, le verre pilé c’est bon que pour le tri sélectif. Parfois, les sextoys en verre sont décorés à la peinture et c’est très joli mais il est difficile de savoir si c’est safe ou pas, donc si la peinture est externe, fais attention s’il te plaît et à la moindre sensation de brûlure par pitié arrête.

Pour le nettoyer : à l’eau et au savon, nettoyant spécial sextoy, alcool d’isopropyl, solution à 10 % de javel, mais on ne le fait pas bouillir.
Le verre n’étant altéré qu’à plus de 800°C, il est possible de mettre ton sextoy en verre au lave vaisselle. Et enfin, on peut utiliser les jouets en verre avec n’importe quel type de lubrifiant.

sextoy en verre
Le Crystal Heart of Glass, par NS Novelties

Métal

Acier inoxydable et aluminium sont tous deux non-poreux, lisses et rigides, comme le verre, mais donnent un aspect bien plus luxueux à l’objet (et quand je dis luxueux, le prix suit). Ils retiennent également très bien le froid et la chaleur, donc doucement avec les jeux chaud-froid.

Pour le nettoyer : au savon et à l’eau, nettoyant spécial sextoy, alcool d’isopropyl, lave vaisselle, pas de solution contenant de la javel toutefois, on peut les faire bouillir, c’est compatible avec tous les types de lubrifiants : c’est super. Cependant, il s’agit d’un matériau très lourd et ça peut en déranger certaines et certains. Tout comme les jouets en bois, les jouets en métal peuvent facilement durer toute une vie.

sextoy en acier
Le Pure Wand, par Njoy

Bois

C’est original esthétiquement, ils sont vernis donc pas d’inquiétude pour de potentielles échardes à moins qu’il ne tombe et se fende, et c’est doux ! Parfois, ils sont fait-main et même uniques, il est donc difficile de certifier qu’ils sont 100 % non-poreux et non-toxiques, il faut vraiment se renseigner sur le fabriquant (Nobessence, Idée du désir, si des références t’intéressent !). Le bois est un matériau très qualitatif (et cher) qui peut être compatible avec tous les lubrifiants et nettoyé au savon et à l’eau.

sextoy en bois
Le Désir Papillon, par Idée du Désir

TPE/TPR

Il s’agit tout simplement de caoutchouc hypoallergénique, même si ça désigne bien des matériaux, il faut être scrupuleux lorsque l’on en utilise sur des zones intimes. Youpi ça n’est pas toxique, mais c’est poreux, donc lubrifiant à base d’eau uniquement, et personnellement je mettrais même un préservatif dessus. Au niveau du prix, c’est pas super cher. Il est important de bien les sécher avant de les ranger, pour ne pas finir avec une mélasse indescriptible au fond de son placard. Ça n’est pas stérilisable donc on ne partage pas, et on nettoie au savon et à l’eau ou au toycleaner.

 

D’autres matériaux comme la pierre ou la céramique se trouvent être plus rares et il est difficile de trouver des informations précises là-dessus. De plus, je n’ai jamais pu en voir ni en toucher, je ne voudrais pas dire de bêtises.

Normalement tu as maintenant entre tes mains tous les éléments qui te permettront de ne pas t’empoisonner les parties et de prendre soin d’un sextoy, quel qu’il soit.

À bientôt, porte-toi bien et surtout, prend soin de toi ❤

Leave a Reply